Retour au haut de la page

Nous avons sélectionné Québec pour vous. Ce n’est pas le bon lieu? Vous pouvez le changer à tout moment.

COVID-19

Nous sommes là pour vous. Voir les informations relatives à la COVID-19.

Le chiffre du mois : 68 % - SFL

Le chiffre du mois : 68 %

C’est le rendement offert par l’indice boursier S&P 500 entre sa chute du début de la pandémie et la fin de l’année 2020.

25 janvier 2021

Si on veut se donner une idée de l’extrême volatilité et, à la fois, de la résilience dont ont fait preuve les marchés boursiers en 2020, il suffit d’étudier le comportement de l’indice américain S&P 500, qui regroupe les 500 titres boursiers les plus importants aux États-Unis.

Entre son bas du 23 mars et la fermeture des cours le 31 décembre, l’indice est passé de 2 237,40 points à pas moins de 3 756,07, un regain spectaculaire de près de 68 %.

Mais ce chiffre ne raconte évidemment qu’une partie de l’histoire. Plus tôt dans l’année, le 19 février, l’indice avait atteint un niveau de 3 386,50, après avoir commencé l’année à 3 257,95. Il a donc d’abord chuté lourdement de 34 % au début de la pandémie, pour reprendre ensuite de la vigueur, récupérer ses pertes et enregistrer un rendement positif.

Sur l’ensemble de l’année, entre le 1er janvier et le 31 décembre, le rendement de l’indice s’est établi à un peu plus de 15 %.

Les sources suivantes ont été utilisées dans la rédaction de cet article. 

Barchart, « S&P 500 Index ».  


 

VOUS VOULEZ APPROFONDIR LE SUJET?

Un conseiller SFL se fera un plaisir d’approfondir le sujet avec vous.